Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 15:23

 

 

Bonjour à tous !

 

Des articles sur un blog, c'est pas toujours facile à écrire ! Faut penser un peu à tout l'monde, histoire que mon blogrank grimpe en haut du hit ...Vous comprenez ? Certains me disent :

- Pas trop de poésies hein dis, Carine-LAure, on n'est pas dans un salon littéraire quand même !

- Oui, d'accord, j'y penserai...à l'occasion !

- Faut quand même que ça reste dans le courant littéraire parce que sinon ...

- Oui, d'accord, j'y penserai ...à l'occasion !

- Faudrait varier, hein dis, CArine-LAure ...

- Oui, d'accord, hdhfjgghkgrrrr grrr !

 

Donc, forte de vos subtiles et savoureuses remarques, j'ai décidé d'emmener tout mon brol - sacs, valises, pc, tissu liberty ( j'aime bien ce mot, liberty ), jerricane - et de me pointer chez certain (es ) auteur ( es ) de mes ami ( es ), histoire de bafouiller un peu sur la petite histoire de chacun...

 

Dans une vieille caisse qui ressemble comme deux gouttes d'eau à une citroën qu'on appelle aujourd'hui ancêtre, parce qu'elle aurait connu mammouths et autres mastodontes, je m'élance vers une auteure que vous connaissez très bien, Kate Milie !

 

Kate Milie ! Quand vous lisez ce nom KAte Milie, à quoi pensez-vous ? Oui, tout ça ? Et bien, c'est gagné ! Kate Milie, c'est une auteure que j'aime beaucoup. C'est banal me direz-vous et j'aurais pu trouver des mots plus élogieux ...Mais non, Kate Milie, c'est une auteure que j'aime beaucoup, voilà tout !

Son premier roman, UNE BELLE EPOQUE, je l'ai lu en une journée, je me souviens très bien, c'était un mardi ! Le dimanche, j'étais allée à la foire du livre de Tournai et quelques bouquins avaient attirés mon attention. Parmi eux, se démarquait ,à la fois noble et discret, mystérieux et inquiétant, UNE BELLE EPOQUE. La couverture, un lys ..appelait mon regard et ... je ne fus pas déçue ! "Une Belle Epoque", c'est un livre à mettre entre toutes les mains, c'est l'histoire de cinq inconnus qui chattent sur le net : de l'intrigue, de l'inattendu ... Vous désirez en savoir plus ? Visitez le blog de Kate Milie et n'hésitez pas à plonger sur critiqueslibres.com où plusieurs lecteurs ont déposé leurs commentaires ...

 

Donc, dans ma vieille bagnole brunie par la poussière et oui hélas aussi par des éclats de rouille, le démarrage vroum vroum ; pas de troisième vroum car la sonnerie  du bigaphone  - pour les amateurs du genre, ma sonnerie, c'est la musique du film le chevalier de l'arche perdue tatatata tatata - fait trembler les portières caduques ...

- Allô ?

- Carine-LAure ?

- Bin oui, c'est pas harrison Ford hein ma grande ! Je dis ma grande car j'avais reconnu la voix rassurante de ...de ....KAte Milie ! Non ? Siii !

- T'es là ?

- Bin heuuu , je suis chez moi !

- Moi aussi !

- Toi aussi ????

- Oui...je suis chez toi, juste en bas ! Dépêche -toi de descendre avec un "RUE BARAKA" car je suis hyper-pressée et je veux être dans les premières à lire tout ça ! Je veux savoir quel est le secret du vieux peintre ! PAs le temps de monter jusque chez toi !

 

Elle babille tous ces mots en trente secondes, histoire de me faire comprendre qu'effectivement, la demoiselle  passe en coup de vent !  

Là, je vous dis pas ma tête ...Une telle célérité et tout ça pour lire mon roman ... 

Si j'avais su , j'aurais ouvert ma porte à partir de minuit ...Si ça vous rappelle rien , c'est que vous ne connaissez pas les lectures de vos enfants ! Harry Potter ...

- Donc, je me décapuchonne de ma bagnole, je remonte dans mon appart et boum boum, je redescends avec un exemplaire ...

Kate Milie inspecte la couverture et je comprends très vite que ce jaune lumineux qui entoure les neuf lettres de "RUE BARAKA" la ravit ...

Et puis, elle disparaît comme ça, dans la nuit ...

 

Ce soir-là, j'ai commencé à noter les jolis moments que m'offrait l'édition de ce premier roman...

Merci, Kate !

 

Et voici ce que cette passionnée d'histoire de l'art, de la période Belle Epoque, de Gustave Klimt ....racontait, quelques jours plus tard, au sujet de

              "RUE BARAKA" ...

 

 

 
Elle s’appelle Carine-Laure Desguin. Elle est peut-être une petite nouvelle dans le monde des Lettres, mais son arrivée n’est pas du tout passée inaperçue.

Via son blog, elle s’est présentée sans détour : « Bien sûr que j’écris sur le quai de la gare… Je suis assise sur ma valise, voilà tout ! Et j’écris… ». Elle n’a pas cessé de nous interpeller : « Chers amis, qu'avez-vous fait de vos rencontres d'hier, qu'avez-vous fait de vos rencontres de tout à l'heure ? Le hasard, pour vous, qui est-il ? D'où vient-il ? ». Passage 2009-2010 : « Ecrivez aussi vos désirs secrets, ceux accrochés à vos soupirs et pensez-y le plus souvent possible. Et, qui sait....une baguette magique pourrait vous exaucer ! Pourquoi pas ? Tout est possible !»


Son bouquin « Rue Baraka » vient de paraître. 82 pages. Qu’a-t-elle écrit Carine-laure, un court roman, une longue nouvelle ? Je ne sais pas. J’ai envie de répondre un récit initiatique, à moins que ce ne soit un conte philosophique ? Ou un livre de vie ? Ou tout à la fois ?

Elle nous offre une histoire qui débute par une rencontre. Une ville, une rue, un matin de marché, un jeune homme à côté de ses pompes, perdu dans ses mornes pensées heurte un vieil homme transportant une grande caisse. Tarek, désabusé, revenu de tout, propose son aide. Tiens, lui qui quelques pages plus loin, va s'écrier : « Aimer la vie, vous êtes fort vous, la vie ne m’a rien donné à moi ! » aurait-il décidé soudainement d’écouter « sa boussole intérieure » ? Et le voilà pénétrant l’univers du vieux peintre. Par les mystères d’une pièce très lumineuse, les évocations d’un passé fascinant, Paris, Montmartre, les artistes à la vie tumultueuse, Tarek va partir à la rencontre de ses émotions et de son Moi profond. Bien-sûr, Clara, la compagne du peintre, Clara rencontrée à Pigalle, Clara restée « typée Pigalle », Clara et son fameux repas sera aussi pour quelque chose dans le grand bouleversement qui va s’opérer en quelques heures dans la vie du jeune homme.

La création, l’art, la joie de vivre, la générosité, la pensée positive sont omniprésents dans ce récit qui se dévore d’une traite. Des moments d’arrêt ne sont pas à négliger car Rue Baraka invite à la réflexion et à une plongée au plus profond de soi. Carine-Laure Desguin nous a fait cadeau d’une bien belle histoire. On sort de son livre joyeux et confiant. L’auteure qui est infirmière, donc confrontée tous les jours aux limites humaines et à la finitude, nous montre qu’il y a beaucoup plus de « possibles » dans nos vies qu’on ne le pense…

Mais laissons le mot de la fin à Tarek : « Son cœur est rempli de mercis envers ce couple amoureux de la vie, déridé de tout préjugé (…) IL a abandonné cet air résigné de quelqu’un qui accomplit les gestes par obligation, il échafaude des projets ».

Une note de lecture de Kate Milie
http://kate-milie.skynetblogs.
be/ 
 
Croyez-moi chers lecteurs, quand on écrit son premier roman et que, d'un autre auteur, on a la chance de lire un tel commentaire, on ressent un étrange sentiment ...
 
Merci, kate Milie !
 
Dis-moi, Kate,  à propos, tu n'as même pas voulu prendre un verre avec moi, le soir que tu es venue chercher "RUE BARAKA" !
On remet ça à plus tard, n'est-ce pas ?
 
Intéressés par ce roman ?
Du 010710 au 310810, ma maison d'édition sera fermée ...Donc, merci de me contacter !
 
Bonne lecture et ...à bientôt !
 
Carine-LAure Desguin
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine-Laure Desguin
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 17/03/2011 18:47


Je ne connais pas Kate Millie mais bravo à toi de susciter autant de louanges sur ton livre. Bonne soirée


Carine-Laure Desguin 18/03/2011 22:31



Kate Milie est l'auteur de UNE BELLE EPOQUE. C'est un livre que j'ai aimé: des passionnés de Klimt sont les acteurs d'un forum de
discussion et décident d'écrire ensemble et seulement par l'intermédiaire du net, un roman ..;Il y a une intrigue ...


Quand à mon livre, ma foi, je suis assez contente de toutes les joyeuses rencontres que je fais grâce à lui ! Et j'espère que cela
continuera car je prépare l'adaptation théâtrale. J'espère donc avoir le punch pour continuer mon aventure ! MAis, quand on a écrit RUE BARAKA, on ne peut se permettre de baisser les bras ! MErci
écureuil bleu !



Un petit Belge 06/08/2010 20:41


Un petit coucou en passant pour te souhaiter un bon week-end, mais peut-être es-tu partie en vacances?


Carine-Laure Desguin 06/08/2010 20:52



Hé non cher Vincent, je ne pars pas en vacances ..un peu souffrante ces derniers temps et une surcharge de travail ...Donc le blog
est tristounet ...MAis ça va redémarrer tout ça ! En avant moussaillon, hissons le drapeau solaire ! A bientôt !



Florence 26/07/2010 15:40


Voilà bien notre Cher Petit Belge ! Toujours partant pour la route des vins ! La bande de galopins retrouve son grand chef ! Super !
Florence


Carine-Laure Desguin 06/08/2010 20:49



Florence, connais-tu un seul homme qui refuserait une telle route, fut-elle caillouteuse sinueuse dangereuse ...le réconfort se
pointe au tournant suivant ! Pas vrai ?



Un petit Belge 26/07/2010 15:12


Me voilà de retour de vacances pour te souhaiter une bonne semaine...et je suis déjà partant pour Angers et l'Alsace! A bientôt!


Carine-Laure Desguin 06/08/2010 20:48



beau programme n'est - ce pas Vincent ! L'Alsace, j'aime beaucoup et j'y ai laissé de très beaux moments adolescents ! Oui oui !
Tout près du lac de Géradmer ! Irais bien refaire un tour ...juste pour voir ...!



Florence 25/07/2010 19:58


J'ai les verres à pied vert, anciens et jolis, mais je n'ai pas le vin qui va avec ! Je n'ai que du vin blanc qui a la douceur angevine !
Désolée Edmée ! Par contre comme mes rosiers et le chèvre-feuille refleurissent un peu, le jardin sent bon et l'air ce soir est assorti à mon vin blanc, il a lui aussi la douceur angevine ! Les
chats des rues dorment sous les arbustes, les abeilles butinent...
Bon après midi chère Edmée fidèle ! je t'envoie par delà l'océan pleins de bons bisous parfumé !
Florence


Carine-Laure Desguin 06/08/2010 20:46



Du vin blanc à la douceur angevine, voilà de quoi nous faire passer un très bel été ! A bientôt Florence ! J'ai un p'tit cop d'mou
pour le moment ...