Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 21:21

Nadine Groenecke : vous connaissez ?

 

  "TROP PLEIN", un recueil de nouvelles édité chez Chloé des lys, n'est pas son seul succès ...Cette enseignante, créative et dynamique a participé à plusieurs concours littéraires et remporté quelques lauriers ! Sur son blog, Nadine Groenecke ( http://nadinegroenecke-auteur.over-blog.com/ ) nous présente des articles inédits, des rencontres avec d'autres artistes ...Cette vendéenne au coeur généreux est une auteure talentueuse et je vous laisse apprécier sa nouvelle Le crabe qui nous révèle ici une nature humaniste, exempte de toute superficialité  ( http://www.aloys.me/article-une-nouvelle-55642335.html  )

Dans l'intervieuw accordée à Christine Brunet, dont nous attendons avec impatience la sortie du polar "Nid de vipères", Nadine Groenecke livre quelques uns de ses secrets .http://recreaction.over-blog.org/article-nadine-groenecke-56210055.html et nous apprenons comment et pourquoi ses textes ont tellement de reliefs et sont la source de petites émotions ...

 

Merci donc à Nadine groenecke, auteure, enseignante, peintre ( hé oui, aussi ... ) de nous offrir son commentaire au sujet de ce petit livre jaune qui chemine maintenant depuis plusieurs mois !

 

 

"La vie distribue les cartes et puis chacun s'en arrange", cette citation de Xavier Deutsch, bien en évidence sur le blog de Carine-Laure, aurait aussi bien pu figurer dans son livre « Rue Baraka ». Certains, il est vrai, détiennent plus d’atouts que d’autres dans leur jeu. Mais les plus mal desservis doivent-ils pour autant baisser les bras ? Tarek, personnage principal de l’ouvrage, est de ceux qui ont du mal à sortir la tête de l’eau. Le jeune homme trimballe en effet son mal-être dans les rues de son quartier sans grand espoir de s’en départir. Etouffé dans sa bulle, il ne perçoit rien de la vie qui l’entoure : les bruits, les couleurs, les odeurs... Tout l’indiffère, quand soudain se produit une rencontre inopinée, celle avec un vieil homme, artiste au grand cœur, qui lui ouvre sa porte. Dans l’atelier du peintre chargé de souvenirs, Tarek va se livrer puis écouter son hôte lui transmettre le secret du bonheur. Mais point de leçon de morale dans le livre de Carine-Laure, rien que des messages d’espoir et d’encouragement, distillés par « l’ancien » avec tact et patience, comme celui qui suit : « Tu as de beaux yeux qui pourraient être éclatants si tu y déposais la petite flamme de l’espérance. Tu as deux jambes agiles, deux bras costauds. Tu possèdes tout pour que tes jours prochains s’égaient des couleurs que tu auras choisies… C’est TOI qui choisis les couleurs ! » Tarek se laissera facilement embarqué dans le monde bigarré de sa rencontre providentielle ; avec lui nous voyagerons dans le Montmartre de la grande époque, nous ferons connaissance avec Clara, compagne du vieil homme qui n’a pas la langue dans sa poche, et avec Henry, leur volubile perroquet perché sur le frigo américain de la cuisine. Un univers artistique et familial des plus attachants. Mais « Rue Baraka » c’est aussi un récit qui nous invite à la réflexion au travers des propos que s’échangent ces deux hommes que tout semble opposer.

Alors plongez sans hésiter dans « Rue Baraka », vous en ressortirez plein d’entrain car c’est un véritable hymne à la vie ! cheers sunny flower

_________________

  " RUE BARAKA" est disponible directement chez mon éditeur Chloe des lys... (http://www.editionschloedeslys.be/livres.html )

 

Mon actu : Le 21, résultats d'un concours de poésie, croisons les doigts et ....

Merci à tous les lecteurs ! Grâce à vous, "RUE BARAKA" se faufile ...

 

A bientôt !

Carine-LAure Desguin

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine-Laure Desguin
commenter cet article

commentaires

Florence 19/10/2010 18:53


Un petit coucou du soir, depuis Nantes qui ne sait pas si elle doit rire ou pleurer !
Moi qui voulais m'offrir des livres "de luxe", je vais devoir repousser mon envie, car ma santé me joue encore de bien vilains tours et j'ai du puiser dans mes économies ! Donc pour le moment, je
vais encore me contenter des vieux livres de poche achetés aux puces maximum 1€. Et aussi puiser dans ma collection, car j'aime lire, relire, et relire encore sans me lasser ! Les Romanichels, la
rue Baraka et deux de Petit Belge attendront encore un peu de faire honneur à ma bibliothèque.
Bonne soirée Carine-Laure ! Gros bisous !
Florence


Carine-Laure Desguin 19/10/2010 19:10



Oui ma chérie, la santé c'est quelque chose sais-tu ! Pas facile tous les jours ! On programme de belles choses et elles coulent dans la première inondation
! mais ne nous décourageons pas car chaque jour est une vie chaque jour un nouveau soleil se lève et les plus belles choses peuvent devenir réalité ! Il faut croire au soleil ...Ceci dit peux-tu
me donner ton adresse mail car j'ai une question à te poser ...( en MP ) A bientôt ! carinelauredesguin@gmail.com



Philippe D 17/10/2010 21:05


Ca, c'est une belle critique! Ca doit te faire bien plaisir de lire toutes ces appréciations de tes lecteurs.
Passe une bonne semaine et merci de t'égarer de temps en temps sur mes blogs.


Carine-Laure Desguin 18/10/2010 20:02



Hé oui, je suis très très gâtée par les autres auteurs et je te souhaite de l'être tout autant dès que ton "étoile magique "sortira ! Les notes de lecture
sont un petit plus ...! Et puis tu vois je les installe sur mon blog tout en faisant un petit coucou à l'expéditeur ! Tu me diras où tu en es dans le processus de ton "étoile magique"
?


Les blogs ? C'est grâce à Edmée de Xhavée que je m'attarde sur les blogs ...C'est vrai que nous avons la chance de fréquenter des bloggeurs assidus et en
même temps très conviviaux ; fidèles aussi ! A bientôt cher Philippe !



Nadine Groenecke 16/10/2010 09:26


La journée commence bien. Merci Carine-Laure ! Dans une semaine je vais faire un petit tour à Montmartre, ne manquerai pas de penser au vieux peintre de "Rue Baraka" et à son auteur !


Carine-Laure Desguin 18/10/2010 20:07



Tu vois je prends mon temps mais les notes de lecture servent ...Et donc tu regarderas Paris dans quelques jours ! Veinarde ! Montmartre ! Je logeais
boulevard de Caulaincourt hôtel Mercure, tout près du cimetière : à visiter ce cimetière, des tombes magnifiques, celle de Dalida, Alin Colas, Michel berger, Francis Lopez, ....Et puis Montmarte
..enfin tu vas pas me faire répéter ce que j'ai écrit dans RUE BARAKA quand même ! Place Clichy, ah, place Clichy ! n'oublie pas de te munir de bonnes chaussures de marche !  ! Bonséjour !