Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 12:34


Bonjour les amis !

Dans quelques jours, l'année 2010 débute ! Des projets ? Non ? Rien ? Je me doutais un peu ! C'est la raison pour laquelle ces quelques propositions vous aideront...Puisées sur le blog très attractif de notre ami Louis Delville
http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com/, conteur et troubadour des temps modernes, ces souhaits révélateurs d'une vie simple mais belle éveilleront sans doute chez vous une promesse secrète...ou deux, ou trois...


                         Une caresse de l'être aimé
                       Une chanson de Piaf ou de Brel
                             Une étoile dans le ciel
                        Une franche poignée de main
                               Un homme à relever
                                Une larme de joie
                                 Un livre ouvert
                           Un oiseau sortant de sa cage
                               Un poème inachevé
                           Un rire qui n'en finit pas...

Ecrivez vous aussi vos désirs secrets, ceux accrochés à vos soupirs et pensez-y le plus souvent possible. Et, qui sait....une baguette magique pourrait vous exaucer ! Pourquoi pas ? Tout est possible !


Que dites -vous ? La "Rue Baraka" ? Quelle direction ? Parlons-en puisque vous notez dans votre liste de souhaits la lecture de ce roman...

Et bien, le mois dernier, vous étiez dans le train, souvenez-vous ! Moi, j'étais sur le quai de la gare, avec dans ma valise tous les espoirs et les rêves accumulés depuis des lunes et des lunes...
L'exemplaire "test" de ce premier roman sera dans un des prochains trains mais lequel ? Mystère ! Et quand ? Mystère ! Durant cette période festive et hivernale tout est ralenti...

En attendant de voir, de toucher et de lire cette "Rue Baraka", je m'agite, je bosse, j'écris !

Sur le quai de la gare ? Bien sûr que j'écris sur le quai de la gare...Je suis assise sur ma valise, voilà tout ! Et j'écris...

Tous ces gens au visage triste ou gai, jeune ou moins jeune allument mon crayon et sur le papier se dessinent des textes "urbains".

Des textes "urbains" ?

Hé oui, pour les demandeurs de pain, les demandeurs d'amour...
Pour tous ceux-là, je désirais écrire...
Vous qui me connaissez bien, vous savez que j'aime la ville et tous ses oiseaux ...Ses oiseaux ?
A travers la toile du net, je perçois des interrogations, juste là, dans les lueurs de vos yeux ébahis...
Les oiseaux des villes ! Oui, des oiseaux ! De gentils oiseaux...En hiver, ils ont faim, ils ont froids..
Les oiseaux de la ville, ce sont tous ces gens sans toit, ce sont ceux que les beaux manteaux oublient, évitent et repoussent tout près des égouts, des souterrains, des quais de gare et des ponts...
Les oiseaux des villes, ce sont des hommes mal rasés, des mendiants, des prostituées; ce sont des demandeurs d'asile, des demandeurs de pain, des demandeurs d'amour...


      Les oiseaux des villes   I   ( novembre 2009 )
De la "Place Buisset"
Aux "Buissons des Rois"
De la "vallée des nus"
A la "Plaines des Vides-Ordures"
Sur les froids pavés des trottoirs
Le matin attend la nuit
La nuit décale le jour
Tu attends fille du jour
Fille du printemps fille de l'hiver
Le corps explosé aux tourments de l'amour
Le corps exposé aux tournants du désamour
Tu attends fille de rien
Tu attends fille de tous
Que des paupières plissées en billets
De banque des voitures débarquent
Le plus tôt le plus tard
Entre tes soupirs et tes fumées d'espoir
Te déshabiller et te rhabiller
Du nécessaire des fruits et du miel
Du superflu des paillettes des dentelles


     Les oiseaux des villes II  ( novembre 2009 )
La ville est torsadée
De tes arcs-en-ciel urbains
Oiseaux de plumes aux petits cris
Chantant sur les toits des humains
Vous êtes le soleil au bout
des tunnels des piétinants
Aveugles et sourds et malentendants

Vous êtes entre deux façades
De pluie de soleil au fond
De ce qui touche les trottoirs
Les poussières les poubelles les cartons

Oiseaux de plumes aux bonheurs
Simples et tranquilles
Vous regardez piauler les autres
Les "mal-pensants" les indociles
Les embouchés les imbéciles
Aux pieds de plomb aux mains d'argile
Aux poches lourdes de pognon
Au coeur clos et engourdi
Et sourds de partout aux oiseaux des saisons


        Les oiseaux des villes III  ( novembre 2009 )
Décalée dans la ville aux longs manteaux
De verre à soif de canifs métalliques
De clochards de chair de sang et d'étoiles
De courses de chevaux et de rouges carnavals
Tes puzzles derrière les lucarnes
De feux et tes questions géométriques
fertilisent les musiques et les confessionnaux

Noceuse aux amulettes fétardes aux talismans
Tes agapes refroidissent sur des nappes en papiers
Peints et de soie et de cachemire et de rubans
Tes gerbes de flammes rançonnent les chèquiers

Echouée sur les cuirasses des cyniques tambours
Chapeautés d'argent et d'or et de lumière
Et d'encens pourquoi pas puisqu'au nom de l'amour

Tu enjambes gauloiseries et animales crinières.

La poésie c'est pour moi une des plus grandes libertés. On lance des mots, des idées. On crée des images et les mouvements deviennent un film...
Vous avez lu ces textes. Quelles images avez-vous maintenant tout au fond de vous ? Et demain, que restera-t-il de cette lecture et de ces images ? A qui penserez-vous la prochaine fois que vous traverserez la ville ? Et quand il fera froid, très froid, à qui penserez-vous ?

Merci à vous chers amis d'être arrivés ici, sur la dernière ligne...Mais c'est peut-être un commencement, n'est-ce pas ? Après une dernière fois de quelque chose, il y a une première fois d'une autre chose ! Non ?...

Souvenez-vous, je vous encourageais à écrire quelques souhaits qui vous sont chers...Ecrivez-les...et vous verrez ...penser et écrire sont deux verbes merveilleux. Ils ouvrent les coeurs et permettent tout tout tout....
Réfléchissez...Un sourire à offrir ....Un livre à ouvrir...Un homme à relever...

Que cette année nouvelle vous soi ( e...! ) douce...

Avant de vous laisser aller à vos rêves et tendres désirs, merci de signer votre passage par un petit commentaire...deux ou trois mots, une petite bafouille...Vous le savez maintenant...j'aime ça !

A très bientôt,
Carine-Laure Desguin

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine-Laure Desguin
commenter cet article

commentaires

Lysiane 21/10/2010 11:34


Fin 2010 je découvre cet article, ce poème.
J'avais oublié que j'avais écrit...
Vos mots,vos phrases comme des hameçons, viennent titiller mon envie d'écrire...
Et comme il n'est jamais trop tard, je prends la plume et remercie le
pêcheur de s'être armé d'un si convaincant appât.


Carine-Laure Desguin 21/10/2010 12:55



Rien ne me fait plus plaisir ...Savoir que mes phrases inspirent ! Et mille mercis à vous de le confier ! Sur ce blog, lisez aussi LES Oiseaux des Villes IV
V VI ...Et d'autres poésies suivront ...


Un grand merci à vous Lysiane et ..à bientôt !



Porky 27/01/2010 21:12


Eh bien, depuis le 28 décembre, on n'a rien mis sur son blog ??? On ne serait pas un peu fainéante, des fois ?...


Carine-Laure Desguin 28/01/2010 14:04



Et bien Didier, on ne sait pas ouvrir ses yeux ? Tourne la page et tu connaîtras de nouvelles choses, mon grand ! Albertine
Sarrazin, tu connais pas ?? Carine-LAure



Josy Malet Praud 27/01/2010 08:22


Coucou Carine-Laure...
J'imagine que "Baraka" est encore sous presse ... Et je vois deux autres titres : "Les enfants du grand jardin" et "Mademoiselle Lucas" ... J'ai hâte de pouvoir les lire. Quand ?
Bises.
JMP


Carine-Laure Desguin 27/01/2010 13:53



Oui, "Rue Baraka" : j'attends l'exemplaire-test... "Les enfants du grand jardin" attendent que la "Rue Baraka" soit inaugurée avant d'aller jouer
dans la cour de récré de notre comité de lecture..."Mademoiselle Lucas" doit être corrigée...Un jour à la fois ! Merci à toi Josy pour ta balade sur mon blog ! Et merci aussi pour ton abonnement
à la newletter, ça fait plaisir...A bientôt ! Carine-Laure



Livvy 17/01/2010 18:16


Joli... ;-)


Carine-Laure Desguin 27/01/2010 13:43


Merci à toi, Livvy..et reviens de temps en temps !


Edmée 16/01/2010 17:14


Dis donc, "dans quelques jours 2010 va commencer"... il fait du sur place ton blog! Ou sa pendule retarde??? Tes petits oiseaux ne veulent pas sentir le printemps dans l'air, ils aiment frissonner
dans la neige???

Hop hop à quand l'article dans quelques semaines le carnaval, par exemple?


Carine-Laure Desguin 17/01/2010 13:41


Merci de secouer non pas mes plumes ...mais ma plume, chère Edmée ! Le prochain article naît tout doucement...Je me tâte...Mon désir
, c'est que mon blog glisse et reglisse sur une sphère littéraire...Peut-être ai-je tort, j'sais pas, on verra ! Merci de venir me survoler de temps en temps ! Ton avis m'est toujours précieux ! Et
puis, je suis plongée dans un roman passionnant..." Les Romanichels" de Edmée de Xhavée...Alors, je lis je lis je lis et...je n'écris plus !! Carine-laure