Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 16:38

 

Bonjour à tous !

 

 

Très belle soirée, ce premier juin, c'était la proclamation du concours organisé par la maison de la francité. C'est dans une des  prestigieuses salles du parlement bruxellois, rue du Lombard que les lauréats ont reçu leurs nombreux prix...Plusieurs maisons d'éditon offraient des livres et croyez-moi, nous avons tous été gâté! Merci aux éditions De Boeck, du Lombard...!

 

Des personnalités de la vie culturelle bruxelloise étaient présentes, ainsi que quelques députés...Messieurs Emir Khir, Benoît Cerexhe, Jean-Charles Luperto ...N'oublions pas de citer une réprésentante de la communauté canadienne puisque le concours de la francité est ouvert à toute la francophonie!

 

Sur 178 textes, le jury en a retenu 18!

 

Ouf! J'étais parmi ceux-là! Un seizième prix, c'est pas mal.

 

Dans ces prochains mois, la maison de la francité éditera un recueil de tous ces textes.

 

Parmi les membres du jury, on notera la présence de Francis Dannemark, un auteur belge bien connu.

 

Cette année, le thème était ...

  " Je t'appelle citadelle"...Ecrire un slam en rythme ternaire...

 

 

               Contre tes murs, citadelle sans grillage …

 

Je t’appelle citadelle, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, c’est toi qu’on squatte,

T’es not’ boussole, not’GPS, not’ sarcophage, aux potes, à moi et quelques blattes,

On allume les espoirs plats et puis on chauffe les chansons grises,

Contre tes murs, citadelle sans grillage, les potes et moi on se dégrise,

Abandonnée un soir d’été, tu bitumises tous ceux qui s’aiment,   

Tous ceux qui sèment même en hiver des mots très hauts avec des ailes,

Avec du zèle les potes et moi on se brûle pas, on se déchaîne,

Moi je t’appelle citadelle d’amour sans fureur et puis sans haine,

Nos caisses résonnent et claquent et giflent les murs d’en face,

Les macadams et les trottoirs ça les nettoie ça les décrasse,

Moi je t’appelle citadelle d’amour sans fureur et puis sans haine,

De nous, les mots s’échappent, décollent, s’envolent et nos cœurs saignent,

La citadelle crie, les fenêtres s’ouvrent, la lumière passe,

L’important pour nous c’est qu’on fait pas d’trop d’casse,

Y’a pas d’mal à lancer des boulettes de musiques électromagnétiques,

Des sons  magiques, des notes supersoniques,

Même que les indiens des Etats-Unis d’Amérique,

Dans leurs citadelles d’amour sans fureur sans haine et puis sans flics,

Entendent nos sons, nos voix, de la mappemonde et des étoiles,

Comment boy tu m’crois pas tu d’viens tout pâle,

Je t’appelle citadelle, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, c’est toi qu’on squatte,

T’es not’boussole, not’GPS, not’sarcophage, aux potes à moi et quelques blattes

Nos casseroles sont  de fortune et des tunes on n’en a pas,

C’est pas d’chance hé boy, ça n’fait rien, on n’en meurt pas,

Je t’appelle citadelle comme qui dirait tour de Babel,

Celle qu’est d’toutes les couleurs mais qui crèche pas dans le même ciel,

Je t’appelle citadelle de Babel comme qui dirait abeilles et miel,

On s’aime, on chante,  on gueule, on s’branche ainsi soit-il, ainsi soit-elle,

Je t’appelle citadelle de Babel tellement t’es in tellement t’es belle,

Je t’appelle citadelle de Babel, t’es ma gonzesse fière et charnelle,

Nos étoiles métalliques slament jour et nuit,

Ça crève le temps, ça désennuie,

Ça chasse le gris, ça colorise,

Ce qui nous reste de matières grises,

Moi je t’appelle sans peur sans haine,

Moi je t’appelle citadelle,

Fidèle, rebelle, tour de Babel,

Je t’appelle citadelle Babel….

                                                                                                                                                                                                                                          

 

concours-francite-007.JPGconcours-francite-008.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

concours francité 005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous connaissez la revue VIPCONTACT? C'est une revue éditée par une agence immobilière de Charleroi IMMOCONTACT.

Ce mois-ci, on parle de RUE BARAKA. Bonne idée !

 

 

 

 

 

 

 

vipcontact-ete-2011--1-.jpg 

           vipcontact_-2-.jpg                                                                                                                                                                                                                         

vipcontact-3.jpg      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  " RUE BARAKA" est disponible directement chez mon éditeur Chloe des lys... (http://www.editionschloedeslys.be/livres.html )

( attention fermeture durant les vacances scolaires )

 

   Intéressés par mon parcours littéraire ? Une simple demande carinelauredesguin@gmail.com  et je vous envoie mon press-book !

  Merci à tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine-Laure Desguin
commenter cet article

commentaires

SCAPHOÏDE 08/07/2011 18:50


Je t'ai vue grandir, courir, faire du vélo, écrire des romans, de la poésie, du "slam" ... quels sont les talents cachés que ta plume ne nous a pas encore révélés?
Je regarde la voile gonflée de ton embarcation s'éloigner sur les flots...
Avec mes meilleurs souhaits,
Scaphoïde.


Carine-Laure Desguin 08/07/2011 21:12



Et bien mon cher scaphoïde, tu ne vas pas tarder à le savoir ! Je termine l'écriture d'un roman d'un genre que je ne connaissais
pas du tout ! Comme quoi...


Le sort de ce roman sera fixé vers le mois d'octobre, en espérant qu'il soit sélectionné. C'est pour une maison d'édition en
France. Ils étaient à la recherche de quatre nouveaux auteurs.


A bientôt !



Anne Renault 24/06/2011 13:09


Bonjour Carine-Laure
je viens de finir - dans un cadre digne de lui : une plage corse - ton livre "Rue Baraka". Extraordinaire leçon d'optimisme, d'amour, d'espoir. Un livre qui, pour moi, peut fonctionner comme une
maxime, à se rappeler dans les mauvais moments, et même les bons. Raison de plus pour dire merci...
Le message que tu délivres ne m'a pas étonnée, car j'avais déjà lu des poèmes et des textes courts de toi, sans compter quelques-uns de tes commentaires. Mais ta générosité, ton amour des autres et
du monde sont ici mis en scène dans une histoire charmante aux personnages attachants. Même s'il ne me semble pas évident de toujours mettre en application tes principes, je les respecte absolument
et ai fortement l'intention de me les rappeler le plus souvent possible.
Donc, merci à toi, Carine-Laure. Je souhaite large diffusion à ton livre (qu'en temps qu'ancien professeur de français, je verrais bien être étudié en troisième). Ecris-en beaucoup d'autres pour le
plaisir de tes lecteurs.
Amitiés
Anne Renault


Carine-Laure Desguin 26/06/2011 15:33



Merci mille fois pour ce commentaire ! Rien ne me fait le plus plaisir que d'imaginer la couverture jaune de RUE BARAKA, dans les
vents légers des plages d'ici et d'ailleurs ...Il est prévu, dans mon rogramme assez chargé je dois dire de préparer l'adaptation théâtrale de RUE BARAKA ...Tu l'as remarqué, peu de personnages,
un décor facile ....


Mais pour le moment, j'écris un roman d'un tout autre genre !


Et, pour me donner du courage, tu sais ce que je fais ??? Je me mets entre les mains RUE BARAKA....je relis les
quelques phrases soulignées ....celles-là qui s'impriment facilement ans mes pensées et qui m'aident à voir de jolies choses ....


Un tout grand merci à toi !



Philippe D 18/06/2011 21:28


Nous saurons si Jimmy a réussi son année le 28. Nous croisons les doigts car s'il a réussi, il a terminé ses études. Il vient de passer son TFE.
Son prénom, on me l'a soufflé dans un rêve quand ma femme était enceinte.
Ces jours-ci, on ne le voit plus beaucoup. Il participe à toutes les festivités.
Nous allons voir la procession, c'est tout. Espérons que le ciel ne nous tombera pas sur la tête.


Philippe D 18/06/2011 21:14


Je passe régulièrement pour voir si tu nous offres quelque chose mais tu es bien avare, ces temps-ci.
Ah oui! je crois que tu planches sur un projet important...
Bon dimanche.


Carine-Laure Desguin 18/06/2011 21:25



Oui c'est vrai mais je n'ai jamais posté très très souvent ...Avoir un rythme soutenu comme toi Edmée et quelques autres, je ne saurais pas...Et c'est vrai, je suis plongée dans un travail assez
important... Un défi que je me suis lancée et dont je parlerai certainement, qu'il soit réussi ou raté...Bon dimanche à toi aussi ! Bon doudou si tu passes par là ! J'espère que le beau jeune
homme qui t'accompagnait l'autre jour a réussi son année ...Jimmy, c'est ça ! J'aime bien ce prénom, ça me fait songer à James Dean. Dont je suis fan !



ecureuilbleu 18/06/2011 20:51


Bonsoir Carine-Laure. J'espère que tu vas bien. La pluie a fini par arriver chez nous et le vent ausi. Bisous


Carine-Laure Desguin 18/06/2011 21:21



Hou la la, ici, à Charleroi, pluie vent soleil pluie vent soleil!...C'est dommage pour les fêtes de la musique ! De chez moi
j'entends le boum boum des musiques et je suis trop paresseuse pour me mêler à tous ces tambours guitares and co ! Merci !